Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 23:53

Georges Moustaki

moustaki6Né en 1934 à Alexandrie, Georges Moustaki est décédé jeudi à Nice.

Il reçoit son premier cachet à Bruxelle après avoir chanté et joué du beaudets.piano au cabaret "La rose noire". En 1951 il passe chez Jacques Canetti qui dirige le cabaret des "Trois baudets", Brassens passe en première partie d'Henri Salvador.

Il passe de cabarets en cabarets et rencontre les plus grands; Edith Piaf lui prendra trois chansons dont Milord qui edith-piaf-chante-jo-moustaki-epdeviendra un incontournable. Bientôt il compose pour toutes les vedettes de l'époque (Dalida, Yves Montand, Juliette Gréco, Barbara...).

En 1967 il écrit "La Dame Brune" pour Barbara, c'est elle qui lui BARBARA-CHANTE-MOUSTAKI33_t_1963_n_1.jpgprésentera Serge Réggiani pour qui il écrira en autre "Ma Liberté".

En 1966 il part en Grèce, ses deux chansons "Le Métèque" et "En méditerranée", sont transformées en hymne de résistance à la dictature des colonels par Melina Mercouri qui les chante en grec.

MOUSTAKI-1969takim03.jpgGrace au Métèque que les maisons de disques refusent mais qui bobino1974rencontre auprès du public un immense succès il se produit en vedette à Bobino.

Voyageur infatiguable il chantera partout dans le monde.

 

 

   
A regarder sur Ina.fr
  • Georges Moustaki et Martha Contreiras "Sans la nommer" (la révolution permanente) link
  • Interview Georges Moustaki, Robert Duvall et Richard Bohringer "Les acteurs et la politique"  link
  • Duo Barbara et Georges Moustaki "Fleur de méninges" link
  • Interview Georges Moustaki réagit au décès de Barbara" link
  • Moustaki et Piaf (1958), Milord link
  • Interview de Georges Moustaki par Denise Glasser (1969) link

Pour en savoir plus

  • Le Monde, 23 mai 2013 link
  • France Musique "Les greniers de la mémoire", 25 mai "Hommage à Georges Moustaki" link
  • L'Humanité.fr "Le chanteur du "Métèque", Georges Moustaki est mort", 23 mai 2013 link
  • Site officiel link

Bibliographie

  • Moustaki Georges. - "Ephémère éternité", chansons choisies. Essai, mars 2013, Le Cherche Midi.
  • Moustaki Georges. - "La sagesse du faiseur de chanson". Collection sagesse d'un métier, février 2011, édition Behar Jean-Claude.
  • Moustaki Georges. - "Petit abécédaire amoureux de la chanson". Dictionnaire et encyclopédie, novembre 2012, édition de l'Archipel.
  • Moustaki Georges. - "Un chat d'Alexandrie". Mars 2002, éd. de Fallois.
  • Moustaki Georges. - "Petite rue des bouchers". Roman, février 2001, éd. de Fallois.
  • Moustaki Georges. - "Sept contes du pays d'en face". Roan, collection un endroit où aller, mars 2006, Acte sud.
  • Moustaki Georges. "Les filles de la mémoire". Essai, mars 1989, Calmann levy.
  • Moustaki Georges. - "En ballade". Anthologie, 2 tomes, mai 1998, edition Pirot Christian.
  • Moustaki Georges et Meir Siegfried. - "Fils du brouillard".Roman, octobre 2001, lgf.
  • Moustaki Georges et Michel Legras. - "Chaque instant est toute une vie". Récit, mai 2005, édition le Marque page.

Sur Georges Moustaki

  • Barthélémy Cécile. - "Georges Moustaki". Collection poésie et chansons , avril 2008, Seghers.
  • Calvet Jean-Lous. - "Georges Moustaki, la ballade du métèque". Collection Chorus, janver 2005, Fayard.

 

Déclaration

Je déclare l'état de bonheur permanent
Et le droit de chacun à tous les privilèges
Je dis que la souffrance est chose sacrilège
Quand il y a pour tous des roses et du pain blanc

Je conteste la légitimité des guerres
La justice qui tue et la mort qui punit
Les consciences qui dorment au fond de leur lit
La civilisation au bras des mercenaires

Je regarde mourir ce siècle vieillissant
Un monde différent renaîtra de ses cendres
Mais il ne suffit plus simplement de l'attendre
Je l'ai trop attendu je le veux à présent

Que ma femme soit belle à chaque heure du jour
Sans avoir à se dissimuler sous le fard
Et qu'il ne soit plus dit de remettre à plus tard
L'envie que j'ai d'elle et de lui faire l'amour

Que nos fils soient des hommes non pas des adultes
Et qu'ils soient ce que nous voulions être jadis
Que nous soyons frères camarades et complices
Au lieu d'être deux générations qui s'insultent

Que nos pères puissent enfin s'émanciper
Et qu'ils prennent le temps de caresser leur femme
Après toute une vie de sueur et de larmes
Et des entre-deux-guerres qui n'étaient pas la paix

Je déclare l'état de bonheur permanent
Sans que ce soit des mots avec de la musique
Sans attendre que viennent les temps messianiques
Sans que ce soit voté dans aucun parlement

Je dis que désormais nous serons responsables
Nous ne rendrons de compte à personne et à rien
Et nous transformerons le hasard en destin
Seuls à bord et sans maître et sans dieu et sans diable

Et si tu veux venir passe la passerelle
Il y a de la place pour tous et pour chacun
Mais il nous reste à faire encore du chemin
Pour aller voir briller une étoile nouvelle

Je déclare l'état de bonheur permanent


S6303021 

 

 

 

 

 

 

Papattes à tous


 

 

 

 

 


 


Repost 0
Babass et Patoche - dans cochon d'inde
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Babass et Patoche
  • Le blog de Babass et  Patoche
  • : Ce blog propose des articles sur l'environnement, l'écologie, les animaux de compagnie, la défense de tous les animaux sauvages et leur maintien dans leur habitat naturel font partie des centres d'intérêts des rédacteurs de ce blog.
  • Contact

Recherche

Liens