Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 23:16

Pompidou.JPGGeorges Pompidou
1911-1974



Naissance le 5 juillet 1911 à Montboudif en Auvergne, ses parents étaient instituteurs dans le Cantal puis son père devient professeur d'espagnol à Albi où Georges Pompidou fait toutes ses études jusqu'au bac.
En 1931, il réussit le concours de l'Ecole normale supérieure au  Lycée Louis-le-Grand à Paris. En 1934 il sort premier à l'agrégation des lettres et obtient le diplôme de l'Ecole libre des Sciences Politiques puis il devient enseignant à Marseille puis à Paris.

A la libération, il est chargé de mission pour l'Education nationale au Cabinet du général de Gaulle dont il devient l'homme de confiance.
En 1946 lorsque le général quitte le pouvoir, Pompidou lui reste proche Il s'occupe entre autre de la fondation Anne-de-Gaulle. De 1948 à 1953 il est le chef de son cabinet. De 1954 à 1958 il entre à la banque Rothschild.

Lorsque de Gaulle est de retour au pouvoir en 1958, il devient son directeur de cabinet.
De juin 1958 à janvier 1959 il va préparer la nouvelle Constitution, la remise en ordre de l'économie et de la monnaie, l'entrée du pays dans la CEE.
Lorsque de Gaulle est élu à la présidence de la république (Les présidents de la République. - 5eme République : Charles de Gaulle. "La guerre d'Algérie". "Mai 68"), il retourne  exercé dans le privé mais continu de faire quelques missions pour lui. Il est chargé officieusement en 1961 de débloquer les négociations avec le FLN algérien.
En avril 1962, de Gaulle l'appel pour être Premier ministre (c'est son premier mandat électif)
Georges Pompidou se positionne alors progressivement comme le dauphin potentiel du général de Gaulle,
Le 14 février 1963, son gouvernement créé la Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (DATAR) permettant à l'Etat de planifier les grands équipements comme le projet de construction d'un aéroport international à Roissy-en-France (Paris Nord), c'est aussi le début du réseau autoroutier.
En 1964, c'est la création des préfets de régions, la réorganisation de l'Ile-de-France avec à la place de la Seine et de la Seine-et-Oise sept nouveaux départements. La France est en plein essor industriel, le 26 novembre 1965 c'est le lancement du premier satellite français.
La gauche progresse lors des différentes élections (cantonales de mars 1964, sénatoriales de septembre 1965, municipales de mars 1965).

Pour l'élection présidentielle du 5 décembre 1965, de Gaulle est en ballotage face à l'union de la gauche avec François Mitterand. Pompidou devient son chef de campagne et lui fait utiliser la télévision comme organe de propagande.
Suite à la réélection du général, il sera une nouvelle fois nommé Premier ministre le 8 janvier 1966.
Le 26 janvier 1967, il se rend à Londres pour expliquer le refus de la France à l'adhésion au Marché commun.
De Gaulle souhaite que la France se retire de l'OTAN (mars 1966).
Forte de sa nouvelle puissance, la gauche est combative, réunie derrière François Mitterrand, elle dépose en 1966 une motion de censure contre le gouvernement. L'opposition socialiste proteste contre le retrait du commandement intégré de l'OTAN.
Pour les législatives de 1967, Pompidou devient le véritable chef de la majorité et de la campagne électorale. Il maintient l'unité gouvernementale avec le principe de la candidature unique dans chaque circonscription c'est la création du Comité d'action pour la 5eme République. Il s'occupera personnellement des investitures.
Pour la première fois candidat (Cantal), il innove dans l'organisation de la campagne électorale. Il fait un tour de France électorale et débat avec les candidats de l'opposition.
Mais ça n'est pas une franche victoire, la majorité ne compte plus que 244 députés sur 486. Elu au deuxième tour dans la 2eme circonscription du Cantal, il présentera sa démission à de Gaulle qui le maintiendra en place.

Pour essayer de dynamiser son 4eme gouvernement, il met en place des hommes plus jeunes comme Jacques Chirac mais de Gaulle souhaite en garder certains bien qu'ils aient été battus aux élections législatives.
Lors de la crise de mai 68 (Les présidents de la République. - 5eme République : Charles de Gaulle. "La guerre d'Algérie". "Mai 68"), il se présente plutôt comme négociateur notamment avec les syndicats. Il décide seul de la réouverture de la Sorbonne. Pendant la disparition du général à Baden Baden il remplace Alain Peyrefitte et entame avec son secrétaire d'état à l'emploi Jacques Chirac le dialogue avec le syndicats qui amèneront aux accords de Grenelle.
Considérant le départ de de Gaulle comme un désaveu il lui présente une nouvelle fois sa démission qui sera une nouvelle fois refusée.
Pompidou pense que la dissolution de l'Assemblée nationale permettrait de sortir de la crise. D'abord réticent de Gaulle accepte.

Pompidou sort victorieux de la crise et les élections législatives sont un succès pour le parti gaulliste baptisé UDR (union pour la défense de la République). C'est la majorité absolue.

Mais le général et Pompidou s'éloignent. Pompidou est de plus en plus réservé face à la politique menée par de Gaulle. Il présente une nouvelle fois sa démission à de Gaulle qui la refusera dans un premier temps puis finira par l'accepter. Pompidou part le 10 juillet 1968 remplacé par Maurice Couve de Murville.

Georges Pompidou est conseiller municipal de Cajarc et député du Cantal. Il siège à l'Assemblée nationale.

En 1969 interrogé par des journalistes, il laisse entendre qu'il sera candidat à la présidence.

C'est à cette époque, qu'éclate ce qui sera appelé l'affaire Markovic, garde du corps d'Alain Delon assassiné. Des photos truquées d'orgies où apparaît Madame Pompidou circulent. La rumeur fait le reste et Pompidou profondément blessé reprochera à l'Elysée d'avoir laissé se propager la rumeur. C'est la rupture totale avec de Gaulle.

Suite à l'échec du référendum d'avril 1969, le général démissionne (Les présidents de la République. - 5eme République : Charles de Gaulle. "La guerre d'Algérie". "Mai 68"). Les élections sont organisées. Pompidou se déclare candidat.
Georges Pompidou se déclare candidat le 29 avril. Il a avec lui l'UDR. Ilpompidou- concorde1969-dréussit a reconstitué l'ancienne majorité et les centristes se joignent à lui. La gauche quant à elle n'arrive pas à présenter une candidature unique.
Le seul rival potentiel de Pompidou s'avère être Alain Poher (Président du Sénat).
Au premier tour du scrutin (1er juin 1969), il arrive en tête (44,5%) devant Alain Poher (23,3%), Jacques Duclos, communiste (21,3%) et Gaston Deferre, socialiste (5,01%).
pompidou-tracy-pcfpcf-1969-d.jpgElu Président de la République le 15 juin 1969 avec 58,21% des voix contre 41,79% à Alain Poher. Les communistes ayant appelé leurs électeurs à s'abstenir, le deuxième tour était pratiquement gagné d'avance.
Pompidou accepte l'entrée de la France dans la CEE. C'est aussi le lancement de grands projets (Airbus, TGV...)
Passionné par la culture et l'art, Georges Pompidou annonce la création d'un centre d'art contemporain à Paris
Le 17 octobre 1973, c'est le premier choc pétrolier : les pays de l'OPEP décident d'augmenter le prix du pétrole brut. La France prend conscience de sa dépendance énergétique.
Le 22 décembre 1973, les pays arabes diminuent de 25 % les exportations de pétrole et augmentent le prix du baril de 17 %. Le prix du baril brut de pétrole passe de 5,092 $ à 11,651 $. La facture française passera de 17 à 123 milliards de francs.
A la fin du mois de décembre, la France comptera 421 000 chômeurs (2,7 % de la population active).

Il meurt à son domicile le 2 avril 1974, son intérim sera effectué par Alain Poher.

Famille et vie privée
Mariage le 29 octobre 1935 avec Claude Cahour. Ils adoptent un fils Alain qui devient médecin universitaire spécialisé dans les maladies du sang.
Elle fait entrer au palais de l'Élysée un style moderne, moins rigide. Elle apporte l'art abstrait et des meubles design.
Elle crée et préside une fondation reconnue d'utilité publique « la fondation Claude-Pompidou », destinée à venir en aide aux personnes âgées, aux malades hospitalisés et aux enfants handicapés.
Elle déteste l'Élysée, et aurait aimé profiter des derniers mois de la vie de son mari, atteint de la maladie de Waldenström.
Elle décède le 3 juillet 2007.
Elle sera inhumée aux côtés de son époux au cimetière d'Orvilliers.

 

Pour en savoir plus

Avoir sur le Web. - Site de l'INA.

Campagne présidentielle
Jacques Duclos à Boulogne-Billancourt. Appel à l'abstention. link

 

Campagne électorale d'Alain Krivine, candidat de la Ligue Communiste à la présidence de la République. Il s'est rendu aux usines Renault à Boulogne Billancourt. link

 

Campagne présidentielle : Monsieur Pompidou à Provins. link

 

Election de Georges Pompidou link

 

A lire

  • Assemblée nationale link
  • Les années Pompidou. Dans : Politique.net link
  • 50 année de débats parlementaires en image. link
  • Les entourages des chefs de l'Etat de Mac-Mahon à Valéry Giscard d'Estaing. Dans : Histoire@politique link

 

 

Prochain épisode :

Alain Poher (intérim)

cochon d'inde 3Papattes à tous,

Rastacoco.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Babass et Patoche
  • Le blog de Babass et  Patoche
  • : Ce blog propose des articles sur l'environnement, l'écologie, les animaux de compagnie, la défense de tous les animaux sauvages et leur maintien dans leur habitat naturel font partie des centres d'intérêts des rédacteurs de ce blog.
  • Contact

Recherche

Liens