19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 22:49

 

Doumer portraitPaul Doumer

1857-1932

 

Naissance de Joseph Athanase Paul Doumer le 2 mars 1857 à Aurillac de parents modestes (à sa naissance son père est poseur de rails).

Orphelin très jeune, après son certificat d'études, il travaille comme coursier (il avait 12 ans), puis devient graveur dans une fabrique de médailles.

C'est en suivant des cours du soir au Conservatoire des Arts et métiers qu'il devient bachelier et obtient en 1877 une licence de mathématiques et en 1878 une licence de droit.

Il est nommé professeur de collège en 1877 et le restera jusqu'en 1883. D'abord au collège de Mende en Lozère puis à Remiremont dans les Vosges.

Il rencontre des personnalités parisiennes grâce à son beau-père (ancien inspecteur primaire dans l'Aisne), et se rapproche du milieu journalistique, il écrit quelques articles et abandonne l'enseignement en 1883. En 1879, il avait obtenu le poste de rédacteur en chef du "Courrier de l'Aisne" puis fonde "La Tribune de l'Aisne" (journal plus à gauche).

En 1883, il est conseiller municipal de Saint-Quentin dans l'Aisne, Charles Floquet le remarque et en fait son chef de cabinet (1887). Il devient Président de la Chambre des députés.

En 1888, il est élu député de la circonscription de Laon. Il siège avec la Gauche radicale, battu aux élections générales de 1889, il se présente en 1890 à Auxerre et sera élu au 2eme tour (réélu en 1893).

En 1895, il se fait remarquer suite à une étude sur la situation financière de l'Anmam et du Tonkin

Du 1er novembre 1895 au 23 avril 1896, il est Ministre des finances. Paul Doumer est nommé Gouverneur général d'Indochine, en remplacement de Paul Rousseau décédé le 10 novembre 1896 à Hanoi.

Doumer_trainInaug-Yunnan-41.jpgIl conçoit la structure colonial de l'Indochine, installe le gouvernement à Hanoi et défend la construction du Chemin de fer Transindochinois et commence la création du port de Haiphong.

A son retour d'Indochine en 1902, il est réélu député de l'Yonne et est à la tête de la Commission des finances.

Il fait à son retour en politique figure de modéré et ses anciens compagnons de la Gauche radicale le considère comme un "renégat".

Le 10 janvier 1905, il remporte la présidence de la Chambre contre Henri Brisson, une partie de la droite modérée ayant voté pour lui.

A la fin de sa législature, le 31/05/1906, il cède sa place à Henri Brisson.

Battu en janvier 1906 à la Présidence de la République par Armand Fallières (Les Présidents de la république - 3eme République : Armand FALLIERES).

En août 1914, il se met à la disposition du général Galliéni, et assure la liaison avec le gouvernement replié à Bordeaux. Il est membre du Comité de Guerre sous la présidence de Raymond Poincaré (Les présidents de la république - 3eme république : Raymond POINCARE).

Dans les années 1920, il participe au Cartel des Gauches (Les présidents de la république - 3eme république : Raymond POINCARE) en tant que secrétaire général du Parti radical. Président du Sénat du 14 janvier 1927 jusqu'en juin 1931. Présenté par la Droite contre Aristide Briand, il est élu par l'Assemblée nationale Président de la République.

Le 6 mai 1932, il est assassiné à Paris par Paul Gorgulov.

Paul GorgulovDoumer-assassinat-de-paul-doumer.jpg

Né le 29 juin 1895 à Labinskaia (Russie), docteur en médecine, de nationalité russe.

Le 6 mai 1932, vers 15h00, il assassine de trois coups de pistolet le Président de la République Paul Doumer, il est arrêté sur le champ.

Il déclare avoir assassiné Paul Doumer pour se venger de la France parce qu'elle ne voulait pas intervenir en Russie contre les Bolcheviks. Il avait sur lui des coupures de journaux sur les derniers livres parus et les prochains déplacements de Paul Doumer, un plan de Paris et un carnet où était écrit : "Mémoire de Paul Gorguloff, dictateur vert du parti national panrusse qui a tué le président de la république française".

Certaines sources non vérifiées affirment qu'il serait devenu victime de paranoïa à cause d'une blessure de la 1ere guerre mondiale ?

Son procès s'ouvre devant la Cour d'assises de la Seine le 25 juillet 1932.

Rejetant la démence, il est condamné à mort le 20 août 1932, la Cour de cassation rejette son pourvoi.

Il est guillotiné le 14 septembre 1932 à la prison de la Santé.

 

Vie privée

En 1878, il épouse Blanche Richel, fille d'un inspecteur de l'enseignement primaire. Ils auront huit enfants : 5 fils - 3 filles.

Quatre de ses fils seront tués lors de la 1ere Guerre mondiale : en septembre 1914, André meurt au combat, en avril 1917 René est tué lors d'un combat aérien, le 8 juin 1918, Marcel est tué lui aussi lors d'un combat aérien et leur fils Armand décédera des suites d'un gazage.

Blanche et Paul auront onze petits enfants.

Désespérée à la mort de son mari, assassiné sous ses yeux, elle s'oppose à ce que la dépouille de son mari entre au Panthéon. Elle déclare : "Je vous l'ai donné toute sa vie, laissez le moi maintenant". Il sera inhumé près de ses fils au cimetière de Vaugirard.

Elle ne survivra qu'un an à la mort de son époux et est renversé par une voiture en avril 1933, elle meurt de ses blessures.

Prochain épisode :

Albert Lebrun (1932-1940)


Pour en savoir plus :

Sites

Les anciens présidents de l'Assemblée nationale link
Les Présidents de la République link
Les Archives de la préfecture de police link
Cantal passion "Paul Doumer" link
Rois et Présidents link
Un régicide républicain : Paul Doumer assassiné link
Encyclopédie universalis link
Paul Doumer, Ministre des finances durant 630 jours link
Revue d'histoire des Chemins de Fer link

Histoire et cycles humains Paul Gorgulov link

 

Ouvrages

"Histoire des Gauches en France", sous la Direction de Jean-Jacques Becker et Gilles Candar,
"Dictionnaire du vote", sous la direction de Pascal Perrineau et Dominique Reynié.
"Du colonialisme à la Belle époque", Histoire de France en bandes dessinées, Larousse - Le Monde.
"D'une guerre à l'autre, 1914-1939", Histoire de France en bandes dessinées, Larousse Le Monde

 

cochon d'inde 3Papattes à tous

Rastacoco

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Babass et Patoche
  • Le blog de Babass et  Patoche
  • : Ce blog propose des articles sur l'environnement, l'écologie, les animaux de compagnie, la défense de tous les animaux sauvages et leur maintien dans leur habitat naturel font partie des centres d'intérêts des rédacteurs de ce blog.
  • Contact

Recherche

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog